Guide d'achat pour un lampadaire extérieur

Lampadaire halogène

lampadaire-exterieur-2.jpglampadaire-exterieur-3.jpglampadaire-exterieur-4.jpglampadaire-exterieur-5.jpglampadaire-exterieur-6.jpg

Lampadaire halogène

Le lampadaire halogène a connu ses heures de gloire et il semble en perte de vitesse, notamment face à l’éclairage LED pourtant, cette lampe élégante a bien des atouts qui séduisent encore et toujours les amateurs de luminaires raffinés. Une bonne utilisation de ce lampadaire évite les désagréments qui lui sont parfois reprochés.

L’éclairage halogène : réglable et design

Le lampadaire halogène fait l’objet de critiques qui sont essentiellement axées sur sa consommation et les mesures de précautions qu’il faut prendre parce qu’il est puissant. Néanmoins, il offre tout de même quelques avantages surtout dans certaines pièces. Il apporte tout d’abord, la possibilité de réguler son éclairage à loisir en faisant varier l’intensité de la luminosité. C’est ce qui avait conquis tant de consommateurs dans les premières heures de l’halogène et c’est toujours le cas aujourd’hui, même si sa puissance de consommation est remise en cause désormais. Il n’en reste pas moins qu’au niveau esthétique et design, ce lampadaire semble encore avoir de beaux jours devant lui avec un style qui a beaucoup de succès. C’est donc avant tout la liberté d’éclairer la pièce comme on le souhaite qui rend cette lampe très plaisante ainsi que son allure distinguée, mais aussi, la qualité de l’éclairage qui elle, n’est pas pointée du doigt.

Qualité de la lumière halogène

En effet, le lampadaire halogène a toujours eu des critiques positives au niveau de la lumière qu’il produit, car celle-ci est très semblable à un éclairage naturel et peu de lampes en sont capables, surtout que la tendance actuelle est résolument tournée vers les éclairages colorés, notamment avec les LED. Tous les intérieurs n’ont pas forcément envie de luminaires multicolores en forme de boules ou de cubes! Cela ne cadre pas avec la déco et, pour beaucoup de personnes, cela ne correspond pas à leur personnalité et l’harmonie entre la décoration et les aspirations des occupants de la maison est essentielle. Une lumière douce et malgré tout puissante rend ce lampadaire parfait pour plusieurs pièces d’une maison. D’abord les salons et salles à manger, où il est particulièrement agréable de passer du temps à la lumière halogène que ce soit pour dîner, lire ou regarder la télévision. Ensuite les bureaux, dans lesquelles cet éclairage permet de passer plusieurs heures en se fatiguant moins les yeux puis de sortir à l’extérieur de l’habitation en faisant subir un moindre choc à ses yeux, qui passent subitement de l’éclairage artificiel à l’éclairage naturel. Enfin, si le lampadaire halogène n’est certes pas celui qui consomme le moins d’énergie, il ne faut pas oublier qu’il a une longévité beaucoup plus importante que l’éclairage classique.

Halogène : pourquoi ne séduit-il plus autant qu’avant?

Si le style et le côté pratique du lampadaire halogène vous plaisent, vous hésitez sans doute à cause de sa consommation puisqu’une seule lampe équivaut à une quinzaine d’ampoules traditionnelles. Il y a toutefois un mode d’utilisation modéré et une vigilance qui permettent de ne pas se retrouver avec d’énormes factures d’électricité. L’halogène est toujours très répandu et pour autant, tous ceux qui en sont équipés sont bien loin d’avoir des factures exorbitantes. Luminaire puissant, le lampadaire halogène ne va pas n’importe où dans la maison de même qu’il ne faut pas passer trop de temps en contact direct avec la lumière, c’est l’autre inconvénient qui peut rendre dubitatif et qui fait que les familles avec enfants préfèrent d’autres éclairages tandis que les couples sans enfants et les personnes qui vivent seules auront plus tendance à apprécier le style et la performance de l’halogène. Finalement, sachez que l’halogène peut faire un magnifique lampadaire extérieur.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions